Mon allaitement, mon fils et moi

lundi, juin 25, 2012

Peinture d'Alfred Dürer

J’ai allaité ma fille. Exclusivement jusqu’à ses 2 mois et ensuite j’ai dû reprendre le travail, je n’avais pas envie de tirer mon lait, nous sommes donc passé à l’allaitement mixte. J’ai réussi à garder les tétées du soir et du matin jusqu’à ses 6 mois. Pour ce second enfant, j’avais à nouveau envie d’allaiter mais j’avais peur de l’échec. Je ne sais pas pourquoi sachant que tout s’était bien passé la première fois.

Ma montée de lait est arrivée au 3ème jour. Ce fut moins douloureux, je connaissais déjà cette sensation je l’explique comme ça. J’avais oublié cette sensation quand ton bébé tête, tu passes d’une phase de grande tristesse (ça dure une seconde) à la satisfaction. Pour cet allaitement et sûrement le dernier, j’espère allaiter exclusivement plus longtemps.

J'aime

J’aime te voir chercher mon téton à travers mon tee-shirt
J’aime nos têtes à têtes pendant les tétées nocturnes
J’aime que ce soit prêt tout le temps et n’importe où
J’aime quand tu tétouilles
J’aime entendre ta déglutition
J'aime t'allaiter en public caché sous un lange pour montrer qu'on peut donner le sein sans forcément le montrer
J'aime savoir qu'en t'allaitant je diminue mes chances d'avoir un cancer ovarien et du sein

Je n'aime pas

Je n’aime pas quand on me dit « t’es sûre qu’il a assez mangé ? »
Non je ne sais pas ! C’est l’inconvénient de l’allaitement, on ne « voit » pas la quantité de lait consommée
Je n’aime pas quand on s’interroge sur mon envie de donner mon lait au lactarium (j’en reparlerais sur un article dédié au sujet)
Je n’aime pas m’habiller avec des vêtements pratiques pour faciliter les tétées
Je n'aime pas avoir encore des envies de femme enceinte

PS : j'aime aussi quand tu cliques sur "j'aime cet article" quand celui-ci te plait ;-)

Avez-vous allaité ? Si oui, quels étaient vos j'aime/j'aime pas ?

You Might Also Like

51 commentaires

  1. j'ai pas allaité très longtemps. J'ai aimé avec Tisam, l'un des jumeaux, le seul sur les 3 qui n'ait jamais pris de viande avec son lait (entendre : j'ai encore des cicatrices 5 et 3 ans après...). C'est avec lui que j'ai compris pourquoi et comment on pouvait aimer allaiter...

    J'aimais cette relation de proximité. L'entendre déglutir aussi, comme toi. Avec lui j'aurai pu continuer des mois.

    J'ai moins aimé la douleur, le sang, les infections. Le fait de devoir etre dispo tout le temps...

    Moi je trouve ça chouette ton idée de donner au lactarium!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as pu au moins goûter à la joie de l'allaitement avec un de tes enfants !

      Supprimer
  2. J' ai allaité mes deux fils mais je considère que je les ai râté tous les deux car je n' ai jamais pu rester en exclusif et les nourrir moi toute seule. Toutefois j' ai aimé ces moments de fusion intense, de partage, d'amour a travers de l' allaitement

    RépondreSupprimer
  3. Moi oui mais très peu de temps malheureusement...une succession de choses qui ont fait que ça a raté :(
    Mais ce que je n'aimais pas c'est les fuites fréquente lol
    Mais je ne regrette pas d'avoir essayé...
    bizou

    RépondreSupprimer
  4. La phase de grande tristesse dont tu parles, j'en ai entendu parlé, je ne sais plus quel nom ça porte mais ce n'est pas pour tout le monde...
    Dans l'allaitement, j'aime le bébé qui s'endors au sein, repus, la petite goutte de lait qui dégouline sur le menton.
    J'aime partir à l'improviste, les mains dans les poches, sans stresser pour l'heure de notre retour.
    J'aime ne pas avoir à réfléchir sur "combien il boit, est ce assez? Pourquoi boit il moins aujourd'hui qu'hier?"
    Les femmes qui n'allaitent pas trouvent d'ailleurs que l'allaitement est angoissant sur ce point, alors que je trouve que c'est exactement le contraire: il n'a plus faim, et puis c'est tout...
    Je n'aime pas les idées reçues décourageantes que véhiculent plein de gens sur cette façon si naturelle de nourrir son petit: "tu allaiteras SI tu peux, tu n'as peut être plus de lait, est ce que c'est vraiment sain, il mange trop souvent..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bizarrement je ne l'ai plus la phase de tristesse...

      Supprimer
    2. Cette phase de tristesse, ça s'appelle le réflexe dysphorique d'éjection du lait. Voici un lien vers un article qui en parle: http://www.poule-pondeuse.fr/2011/02/14/d-merde-toi/

      Supprimer
  5. Hello!
    J'ai allaité mes deux premiers pendant 14 et 12 mois, et bb3 est aussi allaité mais je ne pense pas que je le ferais aussi longtemps, enfin on verra !
    J'allaite aussi avec un grand lange autour de moi quand je sors, je suis très pudique alors montrer un millimmètre de mon téton en public c'est pas pour moi !
    'T'es sûre que tu as assez de lait?' 'Tu crois qu'il est nourrissant?' ça me saoule !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de tester aussi le tablier d'allaitement c'est pas mal du tout !

      Supprimer
  6. j'ai adoré les périodes d'allaitement. j'aimerais avoir un 3ème enfant pour retrouver ces moments de bonheur.
    aucun problème avec Bibou, si ce n'est le REF qu'on a appris à gérer tous les deux.
    J'ai mangé comme un bonhomme toute cette période. Je mangeais deux fois plus que Gérard hum...
    par contre je n'ai pas aimé les réflexions du style "et tu vas l'allaiter encore longtemps?"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement il y a un tabou si les durées des allaitements en France

      Supprimer
  7. j'ai adoré allaité Lilly et j'ai meme tiré mon lait au boulot pendant ma pause pour essayer de garder ça longtemps mais ça n'a pas duré, au total 4 mois avec le lait artificiel (oui avons le c'est bien mais c'est pas le notre)
    j'ai aimé ces moments a deux rien que toutes les 2 ou tu sens que les autres autour de nous ne peuvent pas comprendre ce qu'on est en train de vivre: du pur bonheur
    je n'ai pas aimé devoir courir a la voiture pour me cacher j'ai jamais penser a une couoverture pour la couvrir mais au prochain je ne me generai plus
    je n'ai pas aimé les reflexions de ma BM ou de ma BS (qui elle n'a pas allaité) "mais elle a assez bu? en fait tu sais pas vu que tu vois pas!"
    comme toi je n'aimais pas m'habiller pratique
    j'adorais et meme maintenant j'adore donner les avantages de l'allaitement, le coté pratique et tous les bienfaits de notre lait
    et pis je sais que si ma fille est si proche de moi ce n'est pas que parce que je suis sa mere c'est aussi grace a l'allaitement j'en suis convaincue

    RépondreSupprimer
  8. Ho que j'ai aimé ça. Et j'espère recommencer bientôt.
    J'ai aimé ses regards.
    J'ai aimé les siestes passées tout les deux, lui dans mes bras.
    J'ai aimé ses yeux qui roulent de plaisir et la petite goutte à la commissure des lèvres.
    J'ai aimé la fois ou au supermarché une petite fille lui a donné un bidon de lait artificiel en lui disait "melk" et où il lui a répondu "non maman" (je l'ai allaité 2 ans 1/2).
    Je n'aime pas les réflexions des autres soit disant pour mon bien et celui de Ratounet.
    Je n'aime pas ceux qui pensent qu'une femme n'a pas assez de lait et qu'on est pas des animaux.

    RépondreSupprimer
  9. J adore ton article !!! Je pense exactement comme toi et fait la meme chose pour loane mdr et je compte faire pareil pour noah qui arrive bientot !
    Par contre lors du passage au mixte je tirai mon lait au boulot sinon plus de lactation ! Bon vu que je bosse en nurserie j ai les tire lait a dispo lol

    RépondreSupprimer
  10. Moi j ajouterai j aime voir bebe lâché le sein repu et grossir et etre en bonne santé que grace a moi !!!
    J aime pas les crevasses la premiere semaine et devoir dormir en soutif lol mais bon !
    bizzzz

    RépondreSupprimer
  11. j'ai allaiter ma fille pendant 10jours seulement, je pense que de ne pas avoir demandé de l'aide, des conseils, du soutien, ne m'a pas facilité la tâche, j'ai eu des crevasses énormes, et je regrette encore aujourd'hui ne pas avoir réussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un vrai problème sur l'entraide concernant l'allaitement, j'en parle sur mon prochain billet allaitement.

      Supprimer
  12. J'allaite encore ma poupette qui a 14 mois et dont tu connais la bouille :-)
    Je l'ai allaité exclusivement pendant 7 mois, jusqu'à la diversification.
    J'aime cette relation toute particulière et le fait que même quand elle n'a pas d'appétit, je suis sure qu'elle ne s'affame pas.
    J'aime le pouvoir du "sein magique" quand elle se fait mal, une tétée et c'est fini.
    J'aime les économies que ça nous fait faire et le fait que, comme tu dis, ce soit toujours prêt et à bonne température.

    Je n'aime pas, le fait que maintenant que ma fille "verbalise", elle tire sur mon tee-shirt en disant "néné, néné" (c'est marrant mais gênant parfois)
    Je n'aime pas ne pas être "habillée" pour allaiter. j'aime le faire discrètement.
    Je n'aime pas le regard des gens quand ils s'aperçoivent que ma fille a des dents et leurs questions indiscrètes.
    Je n'aime pas que mon mari se repose parfois un peu trop sur moi à cause de l'allaitement.

    Et j'aime beaucoup ton article.

    RépondreSupprimer
  13. J'allaite toujours ma poupette de 9mois...
    J'aime -ses petites mains qui me caressent le visage pendant la tétée
    -ce regard qu'elle ne fait rien qu'à moi quand elle tète
    -le joli sourire après la tétée que je prends pour un "merci maman"
    -l'effet magique du sein qui calme instantanément les gros chagrins!
    -avoir une excuse pour la garder près de moi la nuit "ben oui vu qu'elle tète encore c'est moins fatigant" (enfin depuis 3semaines elle a décidé qu'elle voulait son lit donc elle dort toute seule ;-)
    J'aime pas:- les fuites de lait
    - les remarques des gens "il va falloir penser à la sevrer,elle va bientôt marcher!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fuites encore les fuites et toujours les fuites

      Supprimer
  14. J'ai allaité mais ce fut laborieux et je n'ai pu faire que du mixte faute d'aide adaptée. J'ai persévéré pendant presque 6mois (dans un truc de dingue bébé au sein/ tire lait/ complément) jusqu'à ce que bébé manifeste son désir d'arrêter ce qui fut un crève coeur pour moi... J'ai adoré pouvoir vivre des instants magiques avec mon bébé même si mon allaitement a été du grand n'importe quoi, je me réjouis d'avoir continué même si c'était bancale pour pouvoir savourer ces quelques instants.. J'ai détesté la pression et la culpabilité qu'on m'a mises sur les épaules parce que ça n'avait pas démarré facilement, les phrases sympas du genre oh mais t'as pas assez de lait j'en passe et des meilleures... Bref, j'ai envie pour le deuxième mais j'ai peur d'échouer du coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contacte la Leche League pour le conseil et le soutien et si tu en as une pres de chez toi une conseillere en lactation . Moi ça a sauvé mon allaitement !

      Supprimer
    2. Demande de l'aide avant même d'accoucher !

      Supprimer
  15. J'ai allaité ma fille jusque ses 14 mois!! Enfin j l'ai allaité exclusivement jusque ses 8 mois ( en Plus des purées et compotes) puis jai fait un allaitement mixte jusque ses 14 mois... J'ai gardé que la tétée du soir avant de dormir.... À vrai dire je n'ai pas choisit d'arrêter j'ai eu une otite avec antibiotique et donc jai été contrainte d'arrêter... Et finalement moi qui appréhendais d'arrêter car je pensais que la fille ne pouvais pas s'en passer ben je me suis rendue compte que s'etait surtout moi qui m'étais habituée à ce moment câlin du soir,.. Je ne regrette pas même si c'est vrai que c'est très fatigant et qu'au début il m'arrivait de passer la nuit à lui donner le sein pour manger ou simplement pour téter car elle ne voulait pas de tétine..... Bon courage bisous sihem

    RépondreSupprimer
  16. "C’est l’inconvénient de l’allaitement, on ne « voit » pas la quantité de lait consommée" : je ne suis pas tout à fait d'accord : nous, adultes, sommes capables de dire "je n'ai plus faim". Nos bébés aussi : s'il n'avait pas assez mangé il en réclamerait encore. Bien sûr, quand il s'endort au sein c'est plus compliqué, c'était le cas du mien que je devais tenir éveillé en lui grattant les pieds, une demi-heure sur chaque sein, durant le premier mois. Mais sur le biberon aussi il s'arrêtait, pour réclamer à manger une demi-heure après. Et je me disais "tiens, on dirait son père, qui attend souvent une demi-heure entre le repas et le dessert." Et tant pis s'il fallait s'y remettre un peu plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut savoir reconnaître la succion nutrition et celle de la tétouille !

      Supprimer
  17. Je n'ai vu qu'un inconvénient à mon allaitement du Môme : les trois première semaine très pénible du début et les fuites dc ça fait deux !
    Mais après au sevrage, el plus dur a été de penser au lait à chaque fois !

    RépondreSupprimer
  18. La question de la quantité de lait revient souvent pourtant c est assez simple: le bébé régule lui même sa consommation si tant est qu on le laisse le faire: autrement dit, l allaitement doit être impérativement mené à la demande et ainsi il n'y absolument aucun risque que le bébé ne mange pas assez. Les anciennes méthodes qui imposaient au moins 3h entre chaque tétées étaient effectivement source de sous-alimention des nourrissons car elles voulaient décider à la place du bébé quand il avait faim...or c'est au bébé d'indiquer ses besoins :)

    De plus, le point de repère est ce qu'il met dans ses couches: 6 à 8 couches lourdes par jour sont un indicateur de bonne alimentation. Et puis simplement l'état global du bébé est un excellent indicateur, tout comme on voit bien le manque d'alimentation chez les enfants ou les adultes :)

    Sinon, le sentiment de tristesse dont tu parles est quelque chose de très spécifique qui n'arrive qu'à peu de femmes, c est une réaction hormonale qu'on appelle le D-MER. Certaines le gardent tout au long de la tétée et cela entraîne parfois l'arrêt de l'allaitement car la mère l'identifie comme étant responsable de son état. Quand il est diagnostiqué, il est plus facile de le surmonter car comme tu le dis, ça passe et ce n est pas permanent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'infos de l'hormone d-mer mais c'est passé et finalement je trouve cela dommage...

      Supprimer
  19. Pour ma part c'est un peu comme chocophile, je fais du mixte (il a 1 mois et 1 semaine) depuis sa sortie de la maternité. J'ai essayé le tire-lait mais bof je ne tire quasi rien alors ça m'a servi juste pour les engorgements. Je lui donne parce que je sais que c'est meilleur pour lui, mais comme ce fut douloureux au départ (oui je n'ai pas vécue au pays des bisounours)je n'ai pas éprouvé de sensation de plénitude, par contre lui a l'air d'aimer les moments câlin le matin, mais il prend plus volontiers le biberon. Je ne me dis pas que j'ai raté mon allaitement, juste que j'ai fais comme j'ai pu, du mieux que je pouvais et le ressentais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je commence à tirer mon lai bah c'est pas si simple que ça !

      Supprimer
  20. J'ai aimé lorsqu'on me l'a posée pour la première tétée, voir sa petite tête fureter pour trouver le téton.
    J'aime son avidité, la voir encore aujourd'hui ( 12 mois ) se jeter sur mon sein.
    J'aime ses pieds qui pétrissent mon ventre.
    J'aime quand elle tape sur son mon sein avec son petit air de "j'en veux plus, plus, plus" !
    J'aime quand elle s'endort dans mes bras, la goutte de lait dégoulinante.
    J'aime lorsqu'elle réclame sa tétée avec cette formule magique : "Ma-miam-ma-mam" !
    J'aime lorsqu'elle s'arrête le sein encore dans le bec, qu'elle me gratifie d'un large sourire avant de le ravaler.
    J'aime ce pouvoir, cette magie qu'apporte le fait de pouvoir nourrir son enfant !
    J'aime ne pas engraisser les labos qui vendent du lait en poudre !
    J'aime pouvoir la nourrir à l'instant même où elle a faim, ne pas à avoir à la faire attendre.
    Je n'aime pas les jugements, les remarques, les fausses questions, teintés de méchanceté et de jalousie.
    Je n'aime pas devoir réfléchir avant de m'habiller pour savoir si c'est pratique.
    Je n'aime pas la perte de poids si rapide provoquée par l'allaitement.
    Je n'ai pas aimé être séparée de ma puce pour être opérée de kystes sous les aisselles.
    Je n'ai pas aimé les premiers mois faits de doutes, d'angoisse et de culpabilité.
    J'aime pas quand j'essaie un soutien-gorge dans une boutique, voir ma gamine retirer illico sa tétine et ouvrir le bec comme un oisillon affamé effaçant de suite mes velléités de féminité.
    Mais quand ma puce tète, cette bulle d'amour qui se forme entre nous efface tout le reste.

    RépondreSupprimer
  21. coucou merci pour cet article :)
    j'ai réussi à allaiter Mael jusqu'à ses 6 mois
    Je ne pensais pas pouvoir aller aussi loin lorsque j'ai débuté (l'allaitement) car j'ai de petits seins...

    J'ai franchement pas "pas aimé" grand chose pendant cet allaitement : ces incroyables moments intimes, cette "faculté" d'être celle qui le fait grandir, je me foutais d'être mal fagotée du moment que je n'attrapais pas froid (= malade = medoc = stop allaitement), combien de fois je me suis retrouvée dans ma 106 à lui donner le sein parce que le petit glouton me demandait toutes les 2h ... :) trop contente ! même les montées de larmes ... tout le monde me disait que je faisais un baby blues mais je savais bien pourquoi je pleurais (c'est encore la meme raison aujourd'hui) : tellement estomaquée de le voir là, ma petite boule damour, présent et bien vivant ! "maman pleure parce qu'elle est heureuse et contente chéri, ne t'inquète pas" ... meme si j'etais "un peu" épuisée ... j'avais le droit de manger beaucoup (gourmande!) et je maigrissais à vue d'oeil ! Les debuts! ah les débuts! cette machoire de rugbyman qui me croquait pour etre sûr que le lait allait venir ...

    Il a 8 mois, bientot 9 ... il a eut du mal a prendre la tétine et puis il s'est rendu compte que le biberon lui remplissait plus le ventre que mon lait ... :( alors le tire lait m'a servi à faire arreter les montées de lait.

    Ma grande question maintenant : aurais-je assez de "gras" dans les seins pour avoir un lait nourrissant ?

    Kristell de Bretagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anonyme: je me permets de corriger quelques petites choses pour celles qui liraient ici :)
      - Très peu de médicaments (et de pathologies) sont incompatibles avec l'allaitement. On peut allaiter avec une gastro-entérite par exemple! Il existe un site spécialisé dans l'information sur la médication pendant la grossesse et l'allaitement: le CRAT (Centre de Recherche sur les Agents Teratogènes), une structure officielle. www.lecrat.org. A consulter à chaque fois qu'un médecin vous dit "oulala vous avez un rhume, faut passer au biberon!". Non, c'est absolument faux. On peut maintenir l'allaitement avec la plupart des traitements.

      - La taille des seins n'entre absolument pas en ligne de compte dans la capacité à allaiter. N'importe quelle morphologie de poitrine est adaptée (et heureusement! Dans une société où le lait artificiel n'existerait pas,ce qui était le cas il n'y a encore pas si longtemps finalement,on pourrait alors assister à la mort de tous les bébés dont les mères ont des petits seins...ce serait tout à fait contraire au concept de survie de l'espèce présent dans la Nature). Tous les seins peuvent allaiter, quelle que soit leur taille.

      - Le lait maternel est toujours assez gras, assez nourrissant, assez complet. Il est rarissime que cela ne soit pas le cas. C'est le bébé qui indique au corps ce dont il a besoin, et le corps produit en fonction de lui. C'est pourquoi l'allaitement doit être mené à la demande. Les médecins qui accusent le lait en le qualifiant de "pas assez nourrissant" entretiennent un mythe profondément ancré et qui a ruiné l'allaitement de tant de mères...un souci de prise de poids peut-être dû à énormément de choses autour de l'allaitement (REF, frein de langue entraînant une mauvaise succion, problème de déglutition...) mais pas au lait en lui-même. Il conviendra alors, en cas de souci, de se rapprocher d'une conseillère en lactation par exemple qui pourra aider à identifier puis corriger le problème.

      La Nature fait bien les choses, le lait maternel est TOUJOURS assez nourrissant et il est important de s'en convaincre afin de pouvoir résister face aux pressions largement exercées dans le domaine pédiatrique notamment. En effet, lors des consultations chez le pédiatre, les courbes de croissance utilisées sont celles prévues pour les bébés nourris aux préparations artificielles. l'OMS met à disposition sur son site internet les courbes de croissances réservées aux bébés allaités, malheureusement personne ne s'en sert et le corps médical persiste le plus souvent à demander à un enfant allaité d'avoir la même prise de poids qu'un bébé au biberon or cela n'a rien à voir.

      J'ajoute, pour aller un peu plus loin, que lors de la diversification il est important de se rappeler que c'est le lait qui apporte les calories nécessaires à l'enfant, et pas les solides, du moins les premiers mois et jusqu'à 1 an. Aussi, la tétée doit toujours être donnée AVANT les solides, afin d'une part de maintenir une lactation suffisante, et d'autre part de s'assurer que l'enfant bénéficiera de l'apport calorique nécessaire. Les solides, pendant les premiers mois de la diversification, sont plus de la découverte que de la nutrition.

      Voilà pour ces quelques correctifs :)

      Supprimer
    2. Merci Working Mama ! Fin aux idées reçues sur les petits seins.

      Supprimer
  22. Ma fille à bientôt 3 semaines et je l'allaite exclusivement au sein. J'espère pouvoir le faire jusqu'a ses 6 mois.

    Ce que j'aime: quand elle me regarde dans les yeux en tétant. La voie tetouiller et s'endormir. L'entendre déglutir.

    Ce que je n'aime pas: ne pas savoir quelle quantité elle a pris. Ne pas savoir si mon lait est assez nourrissant. Mon appréhension à allaiter en public. Les fuites et les engorgement.

    J'ai un tire lait manuel tommee tippee, j'attends le feu vert de ma sage femme pour savoir quand est ce que je peux tirer pour faire participer le papa !

    RépondreSupprimer
  23. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  25. Jallaite depuis2 mois et demi et c'est un vrai bonheur! Je le ferais bien pendant des mois et des mois sans problèmes. Mon seul problème maintenant c'est quelle ne s'endort qu'avec le sein maintenant ... On verra la suite ... Mais si vous avez des astuces je suis preneuse

    RépondreSupprimer