Concilier le boulot et la vie de famille

mercredi, août 27, 2014


Comme vous le savez, je suis à le recherche d'un emploi depuis fin mars. Pendant mes vacances en Italie, j'ai postulé à une offre fort intéressante. J'ai eu immédiatement un retour et après quelques échanges par mail, nous avions convenu un entretien la semaine du 25 août. Ce rdv s'est déroulé hier (par skype bizarrement) et il s'est plutôt bien passé. Il y a juste un hic....

Je souhaite travailler à 80% c'est à dire avoir mon mercredi pour accorder du temps à mes enfants. J'ai travaillé 10 mois ainsi et j'ai énormément apprécié ! Le poste proposé est un temps plein, j'ai donc demandé à réfléchir. Reprendre le boulot à 100% aujourd'hui c'est faire une croix sur ce temps avec les enfants, je sais qu'il sera difficile de négocier une fois que j'aurais signer mon contrat (si il me retienne ;-). Ma fille aura désormais cours le mercredi matin mais je pourrais profiter de mon fils et on ira sereinement la chercher en fin de matinée. Cette pause dans la semaine me permettait aussi de caler des rendez-vous médicaux ou administratifs que nous avons toujours dû mal à organiser dans nos emplois du temps de working mums.

J'ai déjà refusé une offre d'emploi où le temps partiel n'était pas envisageable... Mais ce poste me plait vraiment alors j'ai réfléchis et je vais revenir vers eux avec cette proposition : j'entend qu'il est difficile d'être à 80% alors je souhaite un 90% avec du télétravail le mercredi matin et être off l'après-midi. On verra ce que cela donne. Affaire à suivre !

PS : je vous invite à lire ou relire mon article sur le bilan du mercredi 

You Might Also Like

26 commentaires

  1. C'est une chouette idée de contournement, en tout cas je croise fort les doigts !!

    RépondreSupprimer
  2. Je comprends ton dilemme mais en même temps le marché du travail est tel qu'il faut bien peser toutes les options... si vous n'avez pas peut être pas besoin de ce second travail financièrement parlant, tu peux encore attendre de trouver le travail de tes rêves (s'il existe !!) mais si tu as vraiment besoin de bosser c'est différent... on peut toujours négocier une fois en place avec le temps, plein de mamans dont moi n'y croyaient pas, pourtant on l'a eu notre 80%... trouver un boulot c'est déjà énorme aujourd'hui, beaucoup de gens aimeraient être à ta place ;) enfin tu verras, peut être tu auras de la chance et qu'ils accepteront ta proposition...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ferais la proposition si elle n'est pas acceptée je réfléchirais à nouveau merci pour ton avis

      Supprimer
  3. Dur dilemme. En tout cas, je pense que c'est bien vu par les recruteurs de proposer des solutions alternatives.

    RépondreSupprimer
  4. Dure décision, je serais comme toi, déboussolée...
    Je tiens tellement à ce #mercredijoli et je n'ai qu'une crainte, qu'on me demande de revenir à temps plein... Mais comme dit Carole le marché de l'emploi est déjà si tendu que je n'aurais pas le choix et je serais très triste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le marché de l'emploi est difficile mais dans ma branche je vois tout de même des offres

      Supprimer
  5. Épineuse question en effet...
    L'idée du télétravail pourrait passer.
    Après, si c'est le job de tes rêves et que tu as besoin de bosser, ça se réfléchit !
    On croise les doigts pour toi !

    RépondreSupprimer
  6. Si tu as des rtt tu peux les poser le mercredi ou un autre jour. Ce n'est pas la quantité mais la qualité qui fait la différence ds le temps qu'on passe avec ses enfants. Et tu peux aussi peut être t'arranger avec ton mari pour qu'il prenne un mercredi de temps en temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je n'ai pas demandé le nombre de RTT je vais le faire

      Supprimer
  7. Comme tu le sais je viens de trouver un boulot - 1 an de recherche, des dizaines d'entretiens (physique, téléphonique, skypien). J'ai trouvé, et je commence le 1 er septembre... Je vais louper la toute première rentrée de Bibou, et celle de Poupette. Tu ne peux pas savoir comme ça me fait mal.
    Je sais que Gérard sera là avec eux, mais moi non.
    Cependant impossible de repousser la date d'entrée dans la boîte, et je ne me voyais pas négocier un retard dès le second jour.
    Moi qui voulais un mois de septembre "cool" pour les enfants sans cantine et sans périsco c'est loupé. Pour autant je ne vois pas refuser ce poste qui se présente enfin (mon secteur étant ultra saturé)
    Bon courage!!! et croisage de doigts extrême!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend qu'après 1 an de recherche on ne peut pas se permettre de refuser bonne rentrée à toi aussi alors !

      Supprimer
  8. Totalement en phase avec Carole. Tout dépend si financièrement tu as besoin de bosser. Je suis aussi une adepte des mercredis jolis. Mais je sais pertinemment que si je devais changer de boîte ce serait difficile à négocier d'emblée, sauf à ce qu'on soit venu me chasser... Le marché du travail est tendu donc malheureusement, à CV équivalent, entre un candidat qui accepte de bosser à temps plein et un qui pose des conditions... Il me semble plus facile de négocier une fois embauchée et après avoir fait ses preuves...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Négocier en poste je trouve cela plus difficile mais je me trompe peut être...

      Supprimer
  9. Je souhaite vraiment que tu ais ce poste avec le temps que tu souhaites.

    Je sais à quel point on se pose des questions pour reprendre à temps complet. Je reprendrais mes recherches d'emploi à la fin du congé mater et j'aimerais aussi trouver un 80% mais c'est pas toujours facile pour avoir un CDI !

    RépondreSupprimer
  10. Pas facile de tout concilier, je comprends ton point de vue. Le 90% pourrait être une bonne alternative ...
    Je suis à 75% mais avec les nouveaux rythmes, je vais travailler le mercredi matin cette année, ça va me faire drôle.

    RépondreSupprimer
  11. Je te comprends, c'est un vrai dilemme !!!
    Pour ma grande, je m'etais dit que je commencerai à passer des entretiens tranquillou en juin pour une reprise en septembre.
    Et hop, le super job avec début... le 21 juin !!! (damned!!!)
    Adieu les vacances avec mon bébé, l'adaptation chez la nounou etc.
    En revanche peu de temps après je suis passée à temps partiel et je suis restée 7 ans à temps partiel dans cette meme entreprise, comme quoi... j'ai sacrifié cette rentrée mais je ne l'ai pas regretté et ma fille n'a eu aucun soucis d'adaptation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi pour ma fille j'avais repris quand elle avait 2 mois et demi et j'ai eu beaucoup de mal

      Supprimer
  12. Tu as trouvé une bonne alternative, j'espère qu'elle sera acceptée ! Tiens nous au courant de leur réponse ;-)

    RépondreSupprimer
  13. C'est dommage qu'en France il faille tant se battre pour le 4/5iè... Pour moi, il a été fatal... bon c'est de l'histoire ancienne. Bonne idée ton 9/10iè ! Je croise les doigts !

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'entreprise n'a pas accepté et c'est bien dommage

      Supprimer