1 mois après ma reprise pro

jeudi, avril 09, 2015

Pas loin du nouveau boulot

Voilà 1 mois que j'ai repris une activité professionnelle
1 mois que je ne dépose plus ma fille à l'école le matin
1 mois que je ne la récupère pas le soir non plus
1 mois où je n'ai passé aucun mercredi avec elle
1 mois que mon fils me serre très fort quand je le dépose chez la nounou
1 mois que je trouve qu'il a grandit d'un coup
1 mois où je profite d'eux à fond le week-end
1 mois où les soirées passent à la vitesse de la lumière
1 mois où on sent bien qu'ils sont fatigués avec cette nouvelle organisation
1 mois que ma fille découvre le centre de loisirs le mercredi après-midi
1 mois que je pense à ces vacances tous les 4 qui approchent
1 mois où on rode notre nouvelle organisation
1 mois que tous les matins j'ai envie de dormir 5 minutes de plus
1 mois où je passe mes soirées à la maison pour une reprise en douceur


You Might Also Like

12 commentaires

  1. Je n'imagine même pas si je reprenais un job de salariée après 4 ans à la maison.
    C'est toujours un rythme à trouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais tu y penses quand tes enfants seront plus grands ?

      Supprimer
  2. Un mois qui te rend plus heureuse ? Ou un mois difficile ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de rebosser surtout que j'aime mon métier ;-)

      Supprimer
  3. Il est évident que le rythme est différent, pas toujours facile de jongler avec ce quotidien qui passe à 100 à l'heure, heureusement pour vous les vacances arrivent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les vacances en avril, les ponts en mai et les mariages en juin :-)

      Supprimer
  4. c'est pas le même rythme mais du coup j'imagine que tu t'épanouie différemment aussi. Et le WE tu compenses : calins avec les kids à gogo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je m’épanouis de manière différente

      Supprimer
  5. Mais ça te plait au moins ? ;) Parce que c'est le plus important !

    RépondreSupprimer
  6. C'est différent, c'est vrai que c'est la course quasi-constamment mais cela a aussi ses bons côtés : être indépendante financièrement !

    RépondreSupprimer